Six Nations Rugby Limited — Wikipédia

Six Nations Rugby Limited
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Fédération anglaise de rugby à XV
Fédération écossaise de rugby à XV
Fédération française de rugby à XV
Fédération galloise de rugby à XV
Fédération irlandaise de rugby à XV
Fédération italienne de rugby à XV
Siège social DublinVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Benjamin Morel (d) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Fédération anglaise de rugby à XV
Fédération écossaise de rugby à XV
Fédération française de rugby à XV
Fédération galloise de rugby à XV
Fédération irlandaise de rugby à XV
Fédération italienne de rugby à XV
CVC Capital Partners
Activité Sport professionnelVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.sixnationsrugby.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Six Nations Rugby Limited est une société organisant le Tournoi des Six Nations, ainsi que ses déclinaisons féminine et junior. Cette organisation est partagée avec une autre entité, le comité des Six Nations.

Historique[modifier | modifier le code]

Avant 2004, l'organisation est sous la responsabilité du comité des Six Nations, une institution représentant les fédérations membres sans pour autant être reconnue d'un point de vue juridique[1],[2]. La professionnalisation du rugby à XV conduit néanmoins à la création d'une nouvelle entité juridique[2],[3].

Bien que la structure soit créée le [4],[5], elle est publiquement dévoilée le en présence des six membres fondateurs : les fédérations anglaise, écossaise, française, galloise, irlandaise et italienne[6]. La société Six Nations Rugby Limited est basée à Dublin[1],[7].

Le Tournoi des Six Nations est ainsi organisé depuis 2004 par le comité des Six Nations et la société Six Nations Rugby Limited. Cette dernière est responsable de la partie commerciale, notamment la négociation des droits de diffusion télévisuelle et des partenariats propre à la compétition. La tenue des billetteries et des partenariats nationaux reste de la responsabilité de chacune des six fédérations nationales. Cette organisation du Tournoi reste indépendante de la fédération mondiale World Rugby[1],[6].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Depuis la création de Six Nations Rugby Limited, John Feehan est le directeur général de cette société. Il quitte ses fonctions, ainsi que son autre poste de directeur au sein de la société British Lions Limited gérant les Lions britanniques et irlandais, avec effet immédiat au printemps 2018[8],[9]. Il est remplacé par Benjamin Morel, jusqu'alors directeur général de la branche Europe et Moyen Orient de la National Basketball Association : la nomination est effective au [10].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Lors de la reconnaissance publique du comité des Six Nations et de Six Nations Rugby Limited, les parts de l'entreprise sont partagées à parts égales entre les six fédérations[6].

En , un processus de négociation pour l'achat d'un septième des parts par le fonds de capital-investissement CVC Capital Partners est ouvert[11]. Sa signature définitive est néanmoins retardée par la pandémie de Covid-19[12], et actée au mois de pour un montant de 365 millions de livres[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Erwan Le Duc, « Rugby : Six Nations, défense d'entrer », Le Monde, (consulté le ).
  2. a et b « RBS 6 Nations : organisation et deroulement », sur matiu.fr (consulté le ).
  3. (en) « Ireland face hectic openers », The Irish Times, (consulté le ).
  4. (en) « Six Nations Rugby Limited », sur vision-net.ie (consulté le ).
  5. (en) « Company Details », sur search.cro.ie (consulté le ).
  6. a b et c (it) « Costituito a Londra il nuovo Comitato 6 Nazioni » [archive du ], sur federugby.it, (consulté le ).
  7. (fr + en + it) « Nous contacter », sur sixnationsrugby.com (consulté le ).
  8. (en) Laura Slattery, « Six Nations chief executive John Feehan steps down », The Irish Times, (consulté le ).
  9. (en) « John Feehan », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  10. Alexandre Bailleul, « Rugby – Benjamin Morel nouveau PDG des 6 Nations », sur sportbuzzbusiness.fr, (consulté le ).
  11. (en) « Six Nations sold to CVC - report », sur ultimaterugby.com, (consulté le ).
  12. Mathieu Warnier, « 6 Nations : Les organisateurs assurent que rien n’est encore signé avec CVC », sur rugby365.fr, (consulté le ).
  13. « Le Tournoi des Six Nations ouvre son capital à CVC Capital Partners pour 425 millions d'euros », L'Équipe, (consulté le ).