Cuillère de bois — Wikipédia

Une cuillère de cuisine en bois.

En rugby à XV, la Cuillère de bois (Wooden Spoon en anglais, Cucchiaio di legno en italien) est une « récompense » virtuelle du Tournoi des Six Nations de rugby à XV et de ses prédécesseurs (Tournoi des Cinq Nations et Tournoi britannique de rugby à XV (Home Nations Championship)) pour l’équipe classée seule dernière ou ayant perdu tous ses matchs.

Cet anti-trophée est issu d’une tradition de l’examen en mathématiques de l’université de Cambridge où la cuillère de bois « récompensait » l’élève le moins bien classé parmi tous ceux qui obtenaient le diplôme.

De manière plus étendue, l’expression « cuillère de bois » désigne parfois le dernier concurrent ou la dernière équipe d’un classement sportif ou qui a perdu toutes ses rencontres.

Attribution[modifier | modifier le code]

Suivant les sources, elle est attribuée :

  • soit à l’équipe qui termine seule dernière, cette définition a la préférence des usages britanniques, irlandais et italien[1],[2] ;
  • soit à celle qui perd tous ses matches, définition la plus couramment utilisée par les Français[3] (dans ce cas-là, si on attribue la Cuillère de bois à l’équipe qui termine seule dernière comme le font les nations anglophones, on privilégie le terme Whitewash (« blanchir »)[Note 1]).

Ainsi, lors du Tournoi des Six Nations 2013, les médias des autres nations du Tournoi considèrent que la France, dernière du classement, a remporté la Cuillère de bois[4],[5],[6],[7] alors que la presse française, s’appuyant seulement sur la seconde version déclare que le XV de France l’a évitée dès lors qu’il n’a pas perdu tous ses matches, ayant fait match nul face au XV du Trèfle[8] et gagné contre l’Écosse.

Origines et histoire[modifier | modifier le code]

La Rugby Football Union (RFU), équivalent anglais de la FFR, raconte que la tradition vient de l’université de Cambridge. Le major de la promotion en mathématiques était le Senior Wrangler (SW) tandis que l’étudiant diplômé qui obtenait la plus mauvaise note en mathématiques recevait la Wooden Spoon (WS), soit les initiales inverses[9].

Il existe différentes légendes pour expliquer le transfert de cette tradition universitaire vers le Tournoi[10],[11] :

  • la tradition de Cambridge serait arrivée dans le rugby au XIXe siècle par le fait que ce sport comptait de nombreux étudiants de Cambridge dans ses rangs. La première cuillère aurait été remise en 1884 (après la deuxième édition du Tournoi) à l’Irlande, à l’époque du Tournoi des quatre nations britanniques (sans la France). William Bolton, facétieux étudiant du XV d’Angleterre, aurait décidé ses camarades à offrir cet objet dérisoire aux joueurs du XV irlandais. Bolton aurait acheté cette cuillère dans les Grisons pendant ses vacances, il s’agirait d'une de ces grosses cuillères de bois à l’aide desquelles les fromagers suisses tournent la pâte. Les Irlandais auraient joyeusement reçu le cadeau et la nouvelle tradition se créa. La cuillère aurait disparu une décennie plus tard environ, dérobée à Londres par un étudiant écossais[réf. nécessaire] ;
  • à partir de 1910, les résultats des étudiants de l’université de Cambridge n’étaient plus affichés par mérite mais par ordre alphabétique et la remise de la Cuillère de bois s’est brusquement arrêtée à l’université. La Cuillère de bois du Tournoi aurait été créée la même année par des journalistes sportifs pour préserver la tradition de Cambridge. Il n’y aurait cependant, selon cette version, jamais eu de trophée physique symbolisant la cuillère de bois.

Un livre publié en 1892, Rugby Football du pasteur F. Marshall[12] explique[13] que, « ayant perdu ses trois matchs, le pays de Galles gagne ainsi la Cuillère de bois du football international[Note 2] cette saison »[14]. Un autre article, paru en 1894 dans le South Wales Daily Post, parle de l’« ignominieuse Cuillère de bois » (« ignominious Wooden Spoon ») dans le cadre du Tournoi[15]. Ce livre et cet article discréditent la légende de 1910 puisque le terme était déjà utilisé dix-huit et seize ans plus tôt.

En 1983, est créée la Wooden Spoon Society, une association caritative anglo-irlandaise parrainée par la princesse Anne. Cette association vient en aide aux enfants défavorisés à travers la mise en place de projets autour du rugby[16].

L’année suivante, en 1984, avant que le Tournoi ne commence, pour les cent ans de la première cuillère en bois, des supporters irlandais ont offert à leurs homologues anglais une nouvelle cuillère de bois, l’Angleterre ayant terminé dernière lors de l’édition précédente en 1983 sans avoir gagné un seul match (mais toutefois en évitant le Whitewash, ayant fait un match nul). Cette cuillère en bois est conservée au musée du rugby de Twickenham[17].

« Palmarès » par nation[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants dressent les années où une équipe a terminé seule dernière du Tournoi (ou, dans le cadre d’un Tournoi resté inachevé, était certaine de terminer seule dernière même si les matches non joués l’avaient été).

  • Les années avec uniquement des défaites sont signalées en gras.

Tournoi britannique (de 1882 à 1909)[modifier | modifier le code]

Nation Seule
dernière
Éditions
Drapeau de l'Irlande Irlande 8 1884, 1890, 1891, 1893, 1895,
1900, 1904, 1909
Angleterre 7 1887, 1899,
1901, 1903, 1905, 1906, 1907
Pays de Galles 1 1892
Écosse 1 1902

Remarques :

  • Pour le tout premier tournoi en 1882-1883, la compétition reste inachevée : le pays de Galles et l'Irlande perdant leurs deux matches sans avoir joué entre eux. Toutefois, le résultat de ce match non joué ne remet pas en cause la victoire de l'Angleterre.
  • En 1885, le tournoi est de même resté inachevé et l’Irlande avait perdu ses deux matches joués (whitewash) mais une victoire des Irlandais contre les Gallois (match non joué) aurait laissé la dernière place au pays de Galles. Cependant, le match non joué entre l'Angleterre et l'Écosse étant décisif pour désigner le vainqueur du tournoi, aucun classement officiel n'est établi.
  • En 1886, le tournoi est de nouveau inachevé ; pays de Galles et Irlande avaient perdu leurs deux seuls matches joués (whitewash) mais n’avaient une fois de plus pas joué entre eux. L'Écosse et l'Angleterre avec deux victoires chacune et ayant fait match nul entre elles, ne pouvant être rejointes, sont déclarées conjointement vainqueures.
  • En 1888 et 1889, l’Angleterre ayant été boycottée par les trois autres nations, ces tournois sont restés inachevés ; le pays de Galles avait perdu ses deux matches joués en 1889 (whitewash). Pas de classement officiel.

Tournoi des Cinq Nations (de 1910 à 1931)[modifier | modifier le code]

Nation Seule
dernière
Années
France 6 1910, 1912, 1913,
1925, 1926, 1929
Écosse 2 1911, 1930
Drapeau de l'Irlande Irlande 1 1920
Angleterre 1 1931
Pays de Galles 0

Remarque :

  • En 1914, le Tournoi reste inachevé ; l'Écosse et la France ont perdu leurs trois matches joués (Whitewash) mais les Écossais refusent de jouer contre les Français en raison de violences l’année précédente. L’Angleterre gagne le tournoi en réalisant le Grand Chelem.

Tournoi britannique (de 1932 à 1939)[modifier | modifier le code]

Nation Seule
dernière
Années
Écosse 4 1932, 1935, 1936, 1939
Drapeau : Irlande Irlande 2 1934, 1938
Pays de Galles 1 1937
Angleterre 0

Tournoi des Cinq Nations (de 1947 à 1999)[modifier | modifier le code]

Nation Seule
dernière
Années
Drapeau : Irlande Irlande 14 1955, 1958, 1960, 1961, 1962, 1964,
1977, 1981, 1984, 1986,
1992, 1996, 1997, 1998
Écosse 13 1947, 1952, 1953, 1954, 1956, 1959,
1965, 1968, 1971, 1978, 1979,
1985, 1994
Angleterre 9 1948, 1950, 1966,
1972, 1974, 1975, 1976, 1983, 1987
Pays de Galles 6 1949, 1963, 1967,
1990, 1993, 1995
France 3 1957, 1969,
1999

Remarque : À partir de 1993, une règle de départage existe pour les équipes à égalité de points de classement et ne sont plus classés ex æquo que les équipes ayant, en plus du même nombre de points de classement (2 points pour une victoire et 1 point pour un nul ou, à partir de 2017, 4 points pour une victoire et 2 points pour un nul auxquels on ajoute d'éventuels bonus offensif, défensif et de Grand Chelem), la même différence de points marqués et en même temps le même nombre d’essais marqués. Ce cas de figure n’étant jamais arrivé depuis 1993, il n’y a plus jamais eu d’équipes avec le même classement lors d’une même édition depuis 1992 (France, Écosse et pays de Galles deuxièmes ex æquo) et plus de derniers ex æquo depuis 1991 (pays de Galles et Irlande).

Tournoi des Six Nations (depuis 2000)[modifier | modifier le code]

Nation Seule dernière Années
Italie 18 2000, 2001, 2002, 2005, 2006, 2008,
2009, 2010, 2011, 2014, 2016, 2017,
2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023
Écosse 4 2004, 2007, 2012, 2015
Pays de Galles 2 2003, 2024
France 1 2013
Drapeau : Irlande Irlande 0
Angleterre 0

Tableaux récapitulatifs[modifier | modifier le code]

Dernière mise à jour après le Tournoi 2024 :

Nation Tournois disputés Seule dernière % de dernière place seule[Note 3]
/ Tournois disputés
Nombre de fois
que des défaites
% que des défaites[Note 3]
/ Tournois disputés
Drapeau : Irlande Irlande 130 25 19,2 % 17 13,1 %
Écosse 130 24 18,5 % 16 12,3 %
Italie 25 18 72 % 12 48 %
Angleterre 0000128[Note 4] 17 13,3 % 7 5,5 %
France 95 10 10,5 % 8 8,4 %
Pays de Galles 130 10 7,8 % 9 6,9 %

Nombre de Cuillères de bois (avec tous les matches perdus, whitewash) :

Nation Nombre Années
Drapeau : Irlande Irlande 0016[r 1] 1884, 1885[Note 5], 1886[Note 5], 1891, 1895, 1909, 1920, 1934, 1938, 1960, 1977, 1981, 1984, 1986, 1992, 1998
Écosse 16 1902, 1911, 1914[Note 5], 1932, 1936, 1939, 1947, 1952, 1953, 1954, 1968, 1978, 1985, 2004, 2012, 2015
Italie 12 2001, 2002, 2005, 2009, 2014, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2023
France 8 1910, 1912, 1913, 1914[Note 5], 1925, 1926, 1929, 1957
Pays de Galles 008[r 1] 1886[Note 5], 1889[Note 5], 1892, 1937, 1990, 1995, 2003, 2024
Angleterre 7 1899, 1901, 1903, 1905, 1907, 1972, 1976

Remarque :

  1. a et b Le Tournoi britannique de 1882-1883, où pays de Galles et Irlande ont perdu leurs deux matches mais n’ont pas joué entre eux, est comptabilisé dans l’avant-dernier tableau mais n’est pas répertorié dans le dernier tableau puisque la tradition de la Cuillère de bois n’aurait débuté qu’en 1884, d’où une différence de 1 pour ces deux nations entre le nombre de tournois disputés avec que des défaites et le nombre de cuillères de bois avec tous les matchs perdus (whitewash).

Cuillère de bois du tournoi féminin[modifier | modifier le code]

Le tournoi des Six Nations féminin est comparativement beaucoup plus récent puisqu’il commence sous la forme d’un tournoi britannique en 1996 et prend son format actuel en 2007.

Dernières mises à jour après le tournoi 2024 :

Nation Tournois disputés Nombre de fois
seule dernière
% Seule dernière
/ tournois disputés
Nombre de fois
que des défaites
% que des défaites
/ tournois disputés
Écosse 29 9 31,0 % 9 31,0 %
Pays de Galles 29 8 27,6 % 4 13,8 %
Drapeau : Irlande Irlande[Note 6] 27 6 22,2 % 6 22,2 %
Italie[Note 7] 18 3 16,7 % 3 16,7 %
Espagne[Note 8] 7 2 28,6 % 2 28,6 %
France[Note 9] 25 0 0 % 0 0 %
Angleterre 29 0 0 % 0 0 %

Nombre de Cuillères de bois (avec que des défaites, whitewash) :

Nation Nombre de fois
que des défaites
Années
Écosse 9 2008, 2011, 2012, 2013,
2014, 2015, 2016, 2019, 2022
Drapeau : Irlande Irlande 6 1997, 1998, 1999,
2002, 2004, 2023
Pays de Galles 4 2000, 2001, 2020, 2021
Italie 3 2007, 2009, 2017
Espagne 2 2003, 2006
Angleterre 0  
France 0  

Remarques :

  • en 1996, Irlande, pays de Galles et Écosse toutes trois dernières (pas de critères de départage), c’est la seule édition féminine avec aucune équipe classée seule dernière ;
  • en 2005, en 2010, en 2018 et en 2024, l’équipe dernière (le pays de Galles à chaque fois) évite de perdre la totalité de ses matchs (avec un nul en 2005 et une victoire lors des trois autres éditions) ;
  • en 2020, l’équipe féminine du pays de Galles termine seule dernière en ayant perdu ses quatre matchs joués (whitewash), toutefois en raison de l’épidémie de covid-19 trois matchs n’ont pas pu être joués (dont un du pays du Galles, celui contre l’Écosse) et Italie et Écosse auraient pu encore terminer dernière si ces matchs avaient été joués. Le classement complet de cette édition a malgré tout été validé par les organisateurs ;
  • en 2021, toujours en raison de l’épidémie de covid-19, le format du tournoi est modifié avec deux poules de trois puis des matchs de classement, le pays de Galles termine dernière de sa poule en perdant ses deux matchs puis perd son match de classement ; elle est donc dernière avec whitewash en ayant perdu tous les matchs prévus mais n’a rencontré ni Angleterre ni Italie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jusqu’au Tournoi 2016 inclus, une équipe qui perdait tous ses matches finissait forcément seule dernière si tous les matches du Tournoi avaient été joués. Par contre, il était possible que dans le cadre d’un Tournoi inachevé que cela ne soit pas le cas (reportez-vous alors aux remarques suivant les tableaux de chaque période) et mathématiquement, même si le cas ne s’est pas encore présenté, il est possible depuis le Tournoi 2017 (et l’introduction des bonus) qu’une équipe perdant tous ses matches termine devant une équipe ayant remporté un match.
  2. Le rugby était encore souvent désigné par le terme « football » à l’époque.
  3. a et b Attention à la pertinence des pourcentages : le Tournoi n’a pas compté le même nombre de participants selon les années, de nombreux Tournois sont restés inachevés et les critères de départage pour les équipes à égalité de points ne datent que des années 1990.
  4. L’Angleterre compte deux participations de moins, en 1888 et 1889 ; elle ne fut pas officiellement exclue mais boycottée par les trois autres nations.
  5. a b c d e et f Cette édition du Tournoi ne figure pas dans les années listées par les tableaux précédents par section, car si l’équipe a bien perdu tous ses matchs (Whitewash), le Tournoi n’ayant jamais été terminé, l’équipe n’était pas pour autant certaine de terminer seule dernière.
  6. L’Irlande ne joue pas les éditions 2000 et 2001.
  7. L’Italie ne joue le tournoi que depuis 2007.
  8. L’Espagne joue le tournoi de 2000 à 2006.
  9. La France joue le tournoi depuis 1999.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wooden Spoon History » sur le site de la fédération galloise de rugby. Article du 28 mars 2013 (consulté le 23 octobre 2015).
  2. (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883–1893, Willow Books, (ISBN 0-00-218060-X)
  3. « Les mini-trophées des Six Nations », sur europe1.fr.
  4. (en) Wyn Griffiths, « Six Nations: Tim Visser's late try leaves French with wooden spoon », sur independent.co.uk, .
  5. (en) Mike Averis, « France finish with Six Nations wooden spoon despite win over Scotland », sur guardian.co.uk, .
  6. (it) Massimo Calandri, « Italrugby, tra complimenti e l'incubo del 'cucchiaio di legno », La Repubblica.
  7. (en) Andy Newport, « France end drought but still get wooden spoon », sur independent.ie, Irish Independent, .
  8. Genc Burimi, « Rugby: la France évite à Dublin la Cuillère de bois du Tournoi des Six Nations », sur rfi.fr, .
  9. « The Wooden Spoon came to be celebrated, just as the Senior Wrangler, the top of the honours list, was, in a kind of reversal: WS instead of SW. » dans The Slaughter of 1841: Mathematics and Classics in Early Victorian Cambridge de Christopher Stray, 2022. Il ne s’agissait alors là non pas du moins bon élève de l’année qui échouait à l’examen mais du moins bien classé de tous ceux qui étaient diplômés.
  10. « Parlons rugby, des origines de la cuillère de bois », sur parlonsrugby.com, .
  11. « Tournoi des 6 nations : qu'est-ce que la cuillère de bois ? », sur Mesdébats.com,.
  12. Rugby Football (Football, the rugby union game) par Rev. F. Marshall et des chapitres par A. G. Guillemard, G. Rowland Hill, H. Vassall, Arthur Budd, H. H. Almond, C. B. H. Marriott, and W. Cail, etc. Édition Cassell & Company. Londres, Paris et Melbourne.
  13. Page 258 du livre.
  14. « All three matches being lost, Wales thus earned the “wooden spoon” of International football for this season ».
  15. The International Rugby Championship 1883–1893 de Terry Godwin, 1984, Willow Books, (ISBN 0-00-218060-X).
  16. « Tournoi des Six Nations : c'est quoi la cuillère de bois ? » publié le 23 février 2018 sur Programme-TV.net (consulté le 20 mai 2021).
  17. « Rugby: mais qu'est ce que la cuillère de bois? » (consulté le 23 octobre 2015).